Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Breakfast   at Tiffany's.overblog.com

Breakfast at Tiffany's.overblog.com

"Lorsque tu écris l'histoire de ta vie, ne laisse jamais une autre personne tenir la plume pour toi"


Ca faisait longtemps ,ça me manquait ! si,si ...!

Publié par Michel T sur 21 Avril 2019, 09:35am

Bonjour à toutes et tous, à part vous y a rien d’autre....quoique, j’en connais deux ou trois spec de chez spec ! Alors bonjour à toustes... !

Ce n’est pas tous les jours que j’en parle, mais en ce Dimanche matin, lendemain de marée exceptionnelle, jour de vote, veille de premier jour de la semaine, je pense qu’il est bon de vous parler de nos Anciens, l'exemple glorieux de ceux qui nous ont précédés dans le passé doit être unanimement suivi par ceux qui continueront ,dans un proche et lumineux avenir, un présent chargé de promesses ..............J’déconne, j’déconne ! Allez j’attaque !

Hier matin, j’ouvre un œil, toujours le droit en premier, puis un deuxième œil, devinez lequel, ben le gauche, et je dis à ma femme, tout en m’étirant les pattes de devant et de derrière, que :

- j’ai bien dormi, que la nuit fut magnifique, que le matin est splendide même si je ne suis pas encore descendu du lit et que je le sens bien comme ça, que j’ai une faim d’ogre, que ça va être une super journée et que j’en serais..Ect, ect, ce à quoi ma Douce Sophie me répond tout en dormant:

-« Oh là, Oh là ! On se calme ! Sept heures ce n’est pas une heure pour réveiller le monde avec ses ressentis personnels alors sois heureux tout seul et en silence et va voir dehors si y a quelqu’un qui veut bien partager ton bonheur ... laisse moi dormir ! !

Je lui réponds en démarrant à mezza voce le couplet de Livia de la Traviata, ça ne va pas plus loin car j’essuie un tir jumelé, coup de pied et draps retirés !

Bon, bon, je n’abuse pas de la situation, je me lève puisqu’on n’apprécie pas ma compagnie et, en quittant la chambre, je lui susurre que bien qu’ayant excellemment bien dormi, j’ai fais un rêve bizarre, j’ai rêvé qu’on avait été chercher Raphaël cette nuit parce qu’il avait des problèmes avec des gens ....j’sais pas quoi, mais que ça allait bien, enfin, que du banal courant quoi ... !

En refermant la porte de la chambre, j’entends ces quelques mots :

-« T’as pas rêvé, il a téléphoné cette nuit, on à été le chercher à deux heures et demi du matin, on est revenu à trois heures et demi, je veux dormir ......

Là, toutes les brumes de la nuit se dissipent instantanément. La réponse de So a fait l’effet d’un coup de vent chassant le brouillard matinal sur un pré normand encore humide de perles de rosée qui brillotent dans les premiers rayons d’un soleil matinal de Mars....

Hé ,Ho, c’est quand même mieux que : Merde j’ai po rêvé !!!!!

Ca faisait longtemps ,ça me manquait ! si,si ...!

Et oui, l’Héritier a contribué, encore une fois, à enrichir la longue liste des souvenirs Raphaélesque que je collectionne avec lui!

C’est vrai que le téléphone a sonné cette nuit, quelle heure ?? Y parait deux heures et demi...L’heure ou tu dors bien, ou qu’t’as commencé un chouette de rêve, que tu vas taper à la porte ousqu’il y a marqué Nirvana’sClub, enfin tu vois, le moment qui faut, tout gagné ! Dans mon demi-sommeil qu’est déjà un demi-réveil, j’entends ce mono dialogue :

-« Qu’est ce qui se passe Raphaël, pourquoi tu m’appelles à deux heures du matin ............

-"Je vois bien que tu m'appelles avec un téléphone qui n'est pas le tien....!

-"Tes papiers aussi......!

-"Et ta voiture tu sais ou elle est........comment non !

-"Pourquoi t'es pieds nus...... ? T'en sais rien......!

-"Parles plus fort et plus lentement je ne comprends rien ! ! qu'est ce que c'est que ces cris autour de toi ! Pourquoi une batte ....! !

-"Raphaël ! Tu veux quoi précisément ! T'es ou ...?

-"Comment sur la plage.....Quoi !...Tu veux que je vienne ,à deux heures du matin...! te chercher sur la plage !

-"Comment ça vous fêtez le Bac ..;...??? Je ne comprends rien , pourquoi la fête du Bac....?C'est la fête à la BAC.....c'est quoi ça ....!

Silence....puis :

-« Michel habilles toi, je vais chercher Raphaël sur la plage de l’Etang salé !

Ca faisait longtemps ,ça me manquait ! si,si ...!

Vous apprécierez, j’en suis sûr, le glissement feutré du toi au Je qui résume bien l’action commune à laquelle je me trouve mêlé sans avoir rien demandé.... !

Le plaisir de contempler un ciel magnifiquement constellé scintillant de millions d’étoiles n’arrive pas à me faire oublier qu’il y une demi-heure j’étais douillettement endormi dans le silence ouaté de ma chambre...

Mon Dieu seigneur Marie Joseph ! Mon rêve continue, je suis entré au Nirvana’s Club et une jolie blonde vêtue d’une chemise de nuit m’emmène à la plage dans sa voiture, j’ai toujours eu beaucoup de chance !

Par exemple ! Mais il existe une vie intense la nuit près de chez moi, à peine avons-nous fait cinq km que dans un virage on stoppe net, nez à nez avec une dépanneuse, tous phares et gyros allumés qui en train de remonter sur son plateau un superbe SUV Q5 qui s’est vautré sur un muret en pierre (il n’est plus superbe le Q5....).

A voir tous les cailloux sur la route, le muret, enfin ce qu’il en reste, et les figures désappointées des quatre jeunes sur le bord de la route, y en a qui vont avoir à négocier adroitement demain matin leur prochaines sorties dans la voiture de Papa Maman.....je connais !

Plus loin , c’est une guitare, posée sur le bord de la route comme un triangle de pré signalisation avec des rubans fluos collés dessus pour qu’on la voie de loin qui nous informe que cinq minettes font du stop , c’est vrai qu’il n’y a aucune lumière sur les routes ici ,la nuit....et les filles sont de splendides Cafrines, la peau couleur nuit noire , les courtes jupes assorties à la couleur de la peau y a que les p’tits top qui se voient, ils sont incrustés de strass...elles ont raison de se signaler avec la guitare sur la route, au moins elles ont de l’humour...curieux ça ne fait pas rire So , la bonne blague que j’allais lui sortir retourne au magasin, je ne dis rien ! !

Dix minutes plus tard donc vers trois heures nous arrivons à l’entrée de l’Etang-Salé, station balnéaire pour touristes métros, fief de mon Héritier, son terrain de jeu, son territoire de chasse, son lieu de travail enfin c’est là qu’il vit, plus que chez lui..... !

Ca faisait longtemps ,ça me manquait ! si,si ...!

En arrivant à hauteur du parking de l’hôtel le Floralys, Sophie avance doucement, nous scrutons la nuit noire à droite et à gauche, tout d’un coup, misère ! Les zombies attaquent ! ! !

D’une haie de troènes, à droite ,surgit de la nuit ,un diable ébouriffé, pieds nus, en marcel déchiré comme un drap de pauvre qui saute sur la voiture, colle ses deux mains sur la portière comme pour s’y accrocher , et nous susurre dans un feulement rauque, teinté d’odeur de viande grillée au BBQ :

-« c’est moi ! !

Le temps de faire rentrer la chose dans la voiture, de démarrer, de faire un demi tour, deux phares tournent dans notre rue, arrivant face à nous, un feu à éclat bleu s’allume au dessus de la voiture, un pare soleil ou en lettre lumineuse on peut lire POLICE vient d'apparaître derrière le pare brise !

Ca faisait longtemps ,ça me manquait ! si,si ...!

Pour compléter le tableau un objet lumineux s’agite à la portière pour nous faire signe de nous arrêter...bah !on doit tourner un film c’est pas possible ... ! Je me retourne derrière, vers la banquette arrière ,pour dire au Spaggiari de la ravine du trou de se faire plus petit que petit et de plier son mètre quatre vingt cinq en huit ou en douze mais le lapereau m’a devancé, il a disparu ,je ne sais pas comment, dans l’obscurité je n’ai plus qu’une chose informe par terre entre les sièges , bon la moquette est épaisse cet hiver ,c’est la nouvelle tendance....

Nous nous rangeons à hauteur de Starky et Hutch qui nous transforment en son et lumière avec leur Maglite. Tout en nous dévisageant de leurs sièges, ils nous demandent ce que nous faisons à cette heure dans cet endroit, ma douce Bonnie leur répond avec un grand sourire que nous avons fait la fermeture d’un restaurant, le Vétiver et que nous rentrons chez nous ....comme nous respirons la bonne foi, que je ne ressemble pas à un collectionneur de casiers judiciaires, ils nous conseillent de ne pas rester dans ce coin car un groupe d’énervés est en train de chercher le contact avec la police , et innocemment , ils nous demandent si nous n’avons pas croisé un grand barbu aux cheveux longs et bouclés qui ressemble à Jésus Christ mais qui porte une batte de baseball sur l’épaule en guise de croix ...

-« Ah non, pas du tout ! réponds-je en souriant à Navarro, si on l’avait vu on aurait accélérer pour qu’il ne s’en prenne pas à notre voiture !

-« Vous auriez bien fait rétorque Columbo, car c’est un enragé qui cogne sur tout ce qui bouge, d’ailleurs on va finir par le trouver, car deux collègues l’ont croisé, ils bougeaient, ils s’en souviennent...Allez bonsoir et rentrez directement surtout ! !

On repart, silence assourdissant dans la voiture, au bout d’une minute Ma Dalton murmure :

-« T‘as entendu comment y parle de mon bébé !

je ne réponds rien, un autre s’en charge, une voix sort d’entre les sièges :

-« C’est des cons, c’est pas vrai, c’est eux qui m’ont cherché parce que j’étais en train de pousser une voiture !

Je le regarde, enfin je regarde le vide car il est toujours allongé entre les sièges et lui dis :

-« Mais Raph c’est pas un délit de pousser une voiture, tu faisais autre chose, vous la poussiez pourquoi cette bagnole ?

Franc comme l’or, il nous répond en apparaissant d’entre les sièges comme Stallone dans Rambo II quand il étrangle un Russe:

-« C’était la voiture des flics , elle nous gênait pour quitter le parking alors on la mettait sur le coté pour passer , mais ces cons là ils ont commencé à nous tomber dessus parcequ’on touchait à leur bagnole ,du coup on n’a pas pu s’arrêter à temps comme on poussait fort, la voiture est partie dans le fossé , c’est là que j’ai été obligé de prendre le premier truc qui m’est tombé sous la main pour me défendre , c’était une batte, celle d’un copain, y fait partie de l’équipe de baseball de l’Etang salé, ils étaient trois on n’étaient que deux...j’vais pas lire le journal non plus !

Sa maman a répondu sentencieusement :

-« Si la voiture vous bloquait il fallait les klaxonner et leur demander de la déplacer...

Mon Dieu, mon Dieu, un ange passe, avec une batte de baseball au bout des ailes.....

Le lendemain après-midi nous avons été localiser la voiture de Mesrine, sur le parking des Floralys à l’Etang salé....elle était bien garée, il avait perdu sa clé de contact....

Quatre jours plus tard, elle démarrait, il avait payé 110 euros pour refaire faire une clé d’après la carte grise, au passage il a un peu secoué le serrurier qui s’était déplacé pour ‘’fignoler’’ la clé qui n’avait pas marché du premier coup...et qui lui conseillait de faire remorquer sa voiture jusqu’à son atelier , ce conseil n’avait pas plus à l’Héritier ....enfin , bref , il vaut mieux oublier l’adresse de ce serrurier si coopératif et en chercher un autre si ça se reproduisait ....

Le prochain épisode c’est.....pas tout de suite j’espère !

Eh,Oh, faut pas croire,je suis un gentil.................

Eh,Oh, faut pas croire,je suis un gentil.................

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents