Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Breakfast   at Tiffany's.overblog.com

Breakfast at Tiffany's.overblog.com

"Lorsque tu écris l'histoire de ta vie, ne laisse jamais une autre personne tenir la plume pour toi"


Pour qu’on ne l’oublie pas....!

Publié par Michel T sur 20 Novembre 2018, 14:26pm

Ca me tient beaucoup à cœur et pour ceux qui se souviennent de lui, même si ils ne sont pas des passionnés de foot, une fois par an, depuis plus de dix ans , j’écris, pour lui, pour qu’on n’oublie pas qu’il est toujours vivant.

 

Jean-Pierre Adams, né le 10 mars 1948 à Dakar, est un footballeur international français. 22 sélections en équipe nationale.

 

Ce remarquable défenseur, mesurant 1,78 m, constituait en équipe de France avec Marius Trésor une charnière centrale défensive redoutable surnommée « la garde noire ».

C'était une force de la nature, très fort physiquement. Il avait beaucoup de détermination et de la volonté, il était surnommé le Roc noir

 

À l'occasion d'une opération bénigne au genou, Jean-Pierre Adams tombe dans un long et profond coma le 17 mars 1982 suite à une erreur d'anesthésie, dont il ne s'est toujours pas réveillé ; il y a 36 ans ...

 

 Son épouse, Bernadette, veille sur lui depuis 36 ans, sans relâche.

Elle dit :

Il n’y aucune évolution, ni en bien, ni en mal. Alors qu’il n’a pas besoin d’assistance respiratoire, il reste dans un état végétatif.

L’an dernier, un neurologue spécialiste des lésions cérébrales à Carémeau est venu vers nous, par l’intermédiaire d’une connaissance. Il lui a fait des tests et des examens, à l’hôpital, qui ont confirmé des lésions très importantes.

Il y a beaucoup de dégâts dans le cerveau. Mais il ne vieillit pas, si ce n’est quelques cheveux blancs. Son visage est intact.

J’ai l’impression que le temps s’est arrêté ce 17 mars 1982.

 

 

Les anesthésistes coupables

« Une accumulation de négligences », souligne le procureur, lors du procès au pénal de 1989. Entré à l’hôpital lyonnais Édouard-Herriot pour une bénigne opération d’un ligament du genou, Jean-Pierre Adams ne s’est jamais réveillé. Une anesthésiste pour huit patients ce matin-là, un étudiant qualifié de « médiocre » pour intuber, pas de table bombée nécessaire à ce type d’opération en position ventrale et des coussins, censés caler le patient, qui glissent : c’est une succession d’erreurs qui a entraîné un bronchospasme, noyant les poumons de Jean-Pierre Adams et privant son cerveau d’oxygène durant de trop longues minutes.

Les deux anesthésistes, reconnus coupables de blessures involontaires, écoperont chacun d’un mois de prison avec sursis et l’équivalent de 800 € d’amende. Au tribunal administratif, Bernadette Adams obtiendra des dommages et intérêts et une rente à vie, que verse l’assurance des hospices civils de Lyon.

 

Voila ce qu’est la vie de ce grand sportif aujourd’hui , ne l’oublions pas ,

Merci, à toutes et tous

 

Michel

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents