Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Breakfast   at Tiffany's.overblog.com

Breakfast at Tiffany's.overblog.com

"Lorsque tu écris l'histoire de ta vie, ne laisse jamais une autre personne tenir la plume pour toi"


La jetée . Un film hors de toutes les conceptions normales .

Publié par Michel T sur 8 Janvier 2019, 14:31pm

La Jetée est un film expérimental de science-fiction de Chris Marker (1921-2012), sorti en 1962 et d'une durée de 28 minutes.

 

Ce moyen métrage angoissant et mystérieux, considéré comme un chef-d'œuvre, véritable trésor artistique, par nombre de critiques et de réalisateurs, est en fait un « photo-roman » ou diaporama, un montage de photographies en noir et blanc avec un narrateur unique et une bande-son réalisée par Trevor Duncan avec des musiques additionnelles .

 

Cela donne à ce récit très singulier un fort contenu poétique et sert à représenter les facettes de la « réalité » :

Les souvenirs que l'on a d'un moment de sa vie sont partiels, recomposés, tronqués et lorsqu'on regarde un album photo, les souvenirs viennent dans le désordre avec des « sauts dans le temps ».

 

A noter qu'il est la source inspiratrice du film "L'armée des 12 singes" (1995) de Terry Gilliam avec Bruce Willis et Brad Pitt.

 

 

 Ceci est l'histoire d'un homme marqué par une image d'enfance .

 

Enfant, le héros se rend souvent avec ses parents à l'aéroport d'Orly. Un jour, il assiste à un événement dramatique qui va le marquer, mais qu'il ne comprendra que plus tard.

Un homme meurt sous les yeux d'une femme dont il gardera en mémoire les traits.

 

Puis la Troisième guerre mondiale survient qui détruit toute la surface de la Terre. À Paris, les survivants se réfugient dans les sous-sols.

 

Le héros, prisonnier dans un camp souterrain sous Chaillot, est alors le cobaye de scientifiques qui cherchent à l'envoyer dans le passé pour établir un corridor temporel afin de permettre aux hommes d'autres époques de transporter des vivres, des médicaments et des sources d'énergie, bref d'« appeler le passé et l'avenir au secours du présent ».

Il a été choisi en raison de sa très bonne mémoire visuelle et de l'image très forte et présente du traumatisme qu'il a connu sur la jetée d'Orly.

 

Ce souvenir empêchera que le transport temporel ne le rende fou.

 

Renvoyé à plusieurs reprises dans le passé, l'homme retrouve, au Muséum de Paris et dans le Jardin de Plantes, la femme de ses souvenirs.

Au fur et à mesure de ses visites temporelles, il entame une liaison avec elle.

 

Une fois le succès du retour vers le passé confirmé, les scientifiques du camp envoient leur cobaye dans le futur, opération plus délicate.

 

Le héros y retrouve des hommes de l'avenir, qui lui confient un générateur susceptible de sauver l'époque d'où il vient.

À son retour dans le présent, il sait qu'il doit être liquidé, n'ayant été qu'un outil aux mains des scientifiques.

Dans sa cellule apparaissent alors les hommes de l'avenir, qui maîtrisent également le voyage dans le temps et qui lui proposent de les rejoindre et donc de s'échapper du camp.

 

L'homme demande alors à retourner définitivement à l'époque qui précédait la guerre. Il est envoyé à Orly, le jour de son souvenir.

Il se précipite pour rejoindre la femme, mais est tué par un des hommes du camp qui le retenait prisonnier.

Il comprend alors que le souvenir d'enfance qui l'avait marqué n'était autre que celui de sa propre mort.

La jetée d'Orly, sur une photographie presque contemporaine du film (aux environs de 1965).

 

La jetée . Un film hors de toutes les conceptions normales .
La jetée . Un film hors de toutes les conceptions normales .

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents