Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Breakfast   at Tiffany's.overblog.com

Breakfast at Tiffany's.overblog.com

"Lorsque tu écris l'histoire de ta vie, ne laisse jamais une autre personne tenir la plume pour toi"


Je me dis que.......

Publié par Michel T sur 5 Octobre 2019, 14:22pm

Je me dis tout d’un coup, cet aprèm, après avoir ouvert et lu, parfois en diagonale, les 76 mails reçus cette nuit......dont 19 que j’avais déjà reçus......ben qu’après tout :

 

Si y avait pas la politique, les bagnoles, la bouffe, le fric, Les Arabes, les Blacks, les Juifs, les religions, les jeunes, le cul, la musique, les vieux et les autres ! Et ben,  Je me demande bien qu’est ce qu’on foutrait dans nos mails ....Rien !

 

Toute notre vie tourne donc autour de 12 sujets ? Ben ouais ! Ça se résume à ça. Comme Jésus avec ses douze copains ! Si il les avait pas eu, à qui qu’il aurait raconté ses bons mots, Hein ? Ah qui ?

 

Je me marre du coup car j’ai un pote qui à lui tout seul est un vrai centre d’intérêt, Malcom, né en Algérie, Juif par sa mère, Arabe par son père, black par son Ethiopien de grand père, et Franc-maçon par hasard ! Parfois, j’y dis t’es un vrai cumulard toi ! Et m’y répond en éclatant de rire :

- « Ouais j’suis un atypisme vivant  mais vaut mieux être un atypisme vivant qu’un linotypiste mort... ! »

Je suis consterné ... !

 

Quoique Malcom, son atypisme lui colle à la peau, même dans ses jobs y fait rien comme personne .....Vous savez c’qu’il a fait comme petits boulots ? J’vous le donne en mille Emile !

 

Quand j’ai fais sa connaissance en 92 lors d’un pince-fesse organisé par les Pompes Funèbres Générales, eh oui ! Y font aussi ! Il racontait à un groupe de Bobos Ashanti fascinés quelle était sa position quant à la fameuse phrase :

- “ Every hoe has its stick in the bush. Soit chaque feuille a sa place sur le buisson !

 

Eberlué j’écoutais cet extra terrestre faire son numéro quant soudain il se tourna vers moi en me prenant à témoin et en me disant :

-“N’est ce pas that He was right?

Je lui réponds du tac au tac :

-«  Moi vous savez je suis en froid avec Prince Emmanuel depuis 87, alors ... ! !

 

Silence assourdissant de tout ce petit monde qui vient de découvrir un second extra-terrestre .....Malcom pas déstabilisé du tout par ma réponse me tend un verre de whisky qui passait par là et me dit :

 

- « comme je vous comprends ! 87 c’était le début de la fin pour nous, d’ailleurs, à cette époque, j’ai du m’expatrier et faire quelques petits boulots pour survivre ...,

Oreilles groupées et tendues collectivement de son auditoire, et, Malcom nous assène :

 

-« Oui grâce à une relation, un bon copain, berger cubain à Hawaï, j’ai été embauché comme gérant de dancing sur l’île de Pâques, l’établissement appartenait à un Grec qu’avait fortune là bas en vendant des four solaires aux Pascuans !

On n’ose plus rien dire ......on est fasciné .......c’est du grand art !  Et Malcom continue :

 

-« Ca a duré 2 ans et en 89, suite à un contrôle fiscal qui a mal tourné, diligenté par Valparaiso, vous vous en doutez.... je suis rentré à Paris, avec une escale au Congo, là bas, pour dépanner un copain, j’ai été pendant 3 mois métronome à l’Opéra de Kinshasa, et oui !

Parfois la vie est dramatique, mon copain, directeur de l’Opéra de Kinshasa, n’arrivait pas trouver un remplaçant pour son métronome atteint de la maladie de Parkinson ! Quelle tuile pensez donc ! très gentiment et par amitié je le dépannais pendant 3 mois, le temps qu’il trouve, enfin, ....un Suisse, récemment exilé au Gabon et qui désirait se rapprocher de Pretoria.

 

On n’arrive plus à arrêter Malcom, c’est un TGV, que dis-je un Rafale ! ISS ! il passe la 5éme et continue......

 

-« Enfin je rentrais à Paris ! là immédiatement, grâce à mon cercle de relations influentes en politique, j’ai trouvé rapidement une place d’Huitre perlière au Casino de Paris , j’y suis resté 8 mois , puis , la revue terminée  , en discutant avec un bon copain qui était chauffeur de tétons  au Crazy Horse , j’ai su qu’on cherchait des interprètes réalistes pour des numéros visuels , je me suis présenté , et j’ai été embauché en tant que Tartine beurrée dans la vitrine ''déco de cuisine'' aux Galeries la Fayette ....quelle chance non ? Et j’y suis toujours ! C’est une bonne place, stable et tout et puis je n’ai pas de texte, ça c’est bien ! 

 

Sacré Malcom, on ne s’est plus jamais perdu de vue depuis ! Pour une première fois j'vais pas tout vous dire sur lui et sur moi ......la suite , quand je voudrais !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Kermarec 15/02/2013 19:05

Notre rencontre chez Volvo c'était quand? Je me perd!

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents