Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Breakfast   at Tiffany's.overblog.com

Breakfast at Tiffany's.overblog.com

"Lorsque tu écris l'histoire de ta vie, ne laisse jamais une autre personne tenir la plume pour toi"


Le Dome .

Publié par Michel T sur 23 Avril 2019, 12:20pm

Livre III éme de Joachim.

22 éme Chant d'Altra

 

En plein coeur de cet ancien désert , à 1800 km de la première ville habitée, il y a........ Le Dome . Les Anciens le connaissait déjà , il a peut être toujours été là, on ne sait pas qui l'a construit , et même a t il seulement été construit ....?
En plein coeur de cet ancien désert , à 1800 km de la première ville habitée, il y a........ Le Dome . Les Anciens le connaissait déjà , il a peut être toujours été là, on ne sait pas qui l'a construit , et même a t il seulement été construit ....?En plein coeur de cet ancien désert , à 1800 km de la première ville habitée, il y a........ Le Dome . Les Anciens le connaissait déjà , il a peut être toujours été là, on ne sait pas qui l'a construit , et même a t il seulement été construit ....?

En plein coeur de cet ancien désert , à 1800 km de la première ville habitée, il y a........ Le Dome . Les Anciens le connaissait déjà , il a peut être toujours été là, on ne sait pas qui l'a construit , et même a t il seulement été construit ....?

Le campement formait comme un noeud plat dans le désert . il avait été dressé au milieu de rien , enfin pas tout à fait , déja il avait été choisi parce que c'est là que les trois dernières expéditions s'étaient arrétées pour se regrouper et se préparer pour l'assaut final .

On avait déterminé il y a trente ans,  cette position   ou le groupe sétait arrêté aujourd'hui:

Latitude S 21°+5' 4,20''  par Longitude E  5° 84' 80,22'' un peu en dessous du Tropique du Cancer.  Ces chiffres étaient célèbres et respectés par le demi-milliard d'habitants de la terre.

 

C'était le dernier positionnement qu'avait choisi l'Imperium Basileus  en 4012 et ,comme,  18 ans  après, les retrouvants  avaient découverts les restes d'un volontaire qui avait écrit sur la semelle de sa botte  :" Ce n'était pas moi qui..." tout le monde pensait que cet endroit était le meilleur pour entrer dans  le Dôme ,

 

 

 

Le 47  Jamide 4042 , à 7 heure du matin .

 

Deux cents hommes étaient là dans le désert à attendre qu'on choisisse six  d'entre eux; l'élite décennale qui tenterait de conquérir le Dôme . 

C'était devenu une légende , d'après ce que la tradition rapporte , l'Homme aurait eu connaissance de l'existence du Dôme en 427 ...il y a 3585 années ,

 

En 427 ,cela faisait 200 ans que le désastre était arrivé par la faute des hommes et que de 16 milliards d'humains  la population du globe était redescendue.....à moins d'un milliard 

Croyant dans sa logique écologique , le seul bienfait de cette dernière guerre avait été que l'homme avait volatilisé les vivants sans toucher aux immeubles . Ceci avait permis aux survivants de ne pas errer au milieu de villes en putréfaction et de se relever plus vite .....

Mais un jour , une cohorte Berbère du Hoggar  qui longeait le Tassili ,appris aux Hommes que dans le désert, un Dome existait.......

 

Un planeur fut envoyé sur le site afin de vérifier les dires des Berbères, il ramena des images stupéfiantes.

L’Imperium réunit immédiatement  les Basileus des huit continents, il leur fit visionner la puce ramenée par le planeur de reconnaissance.

 

Sur l’ocre pâle du sable vitrifié un Dôme bleuté s’élevait à 200 km des premiers contreforts du Tassili , seul , pesant, dérangeant et insultant pour ce paysage désolé. 

 

Les appareils de mesure automatiques lui attribuaient 1212 mètres de diamètre à sa base et 730 m de hauteur.

En complément d’information  ,le mnémo de la puce ,indiquait que ces deux proportions répondaient à la règle d’Or tout en précisant que bien que ces proportions harmoniques se retrouvaient à l’état naturel chez les végétaux et les minéraux ,il préconisait à 99,758 % l’orientation vers une construction humaine car ses analyses neutronographiques de l'intérieur du Dôme montraient l’existence de salles de vastes dimensions, de couloirs ,de ce qui semblaient être des citernes ou des réservoirs, et d’autres masses géométriques inidentifiables .

 

Le Dôme était bien une création pensée et voulue ....par qui ?...pourquoi ?

 

Qu’elle était sa raison d’être, dans quel but avait il été  érigé là, dans ce désert, éloigné de tout mais suffisamment colossal pour que les Hommes le découvrent un jour.... .

 

A partir de ce moment là, les Hommes se concertèrent et décidèrent qu’ils devaient cesser leurs querelles politiques internes et abandonner les raids armés que parfois ils faisaient encore entres eux, pour s’unir et prendre possession de ce Dôme. Ils ne devaient pas laisser cet anachronisme ovoïde les narguer par sa présence incompréhensible .

Il était devenu comme une injure à leur autorité.

 

Six hommes  en combinaisons gris mat se tenaient au garde à vous devant la tente du Général Ashir, Chef suprême  de  la Force Décennale, ils avaient été choisis par le Mnémo Central comme tous ceux qui étaient là dans le camp.

 

Individuellement, les deux cents étaient restés une heure enfermés dans une des quarante Menses.

Ces caissons Bosoniriques les avaient emmenés dans un temps et dans des lieux virtuels afin de les placer dans des situations extrêmes pour analyser leurs capacités  à survivre aux limites de l’impossible.

A la suite de cet examen  des deux cents hommes, six noms avaient été sélectionnés par le Mnémo Central, ils étaient la quintessence des meilleurs guerriers.

 

À l’intérieur de la tente, le Général Ashir, finissait de régler les derniers détails avec Proteus, un Maître de guerre qui depuis dix ans se formait pour conduire cette mission unique.

Tous deux avaient largement dépassé les 80 ans et étaient au début de leur carrière, en pleine force de l’âge.

Autant Ashir était massif et bougeait comme une montagne de muscles, autant Proteus était long et fin ressemblant à une lame de poignard prête en permanence à sortir de son étui.

 

Ils sortirent tous les deux sous le grand soleil ce qui fit se teinter instantanément le  voile sourcilier devant de leurs yeux. Devant eux, les six Hommes du commando Elite Décennale  semblaient être six statues d’acier et de chair.

 

Ils étaient passés entre les mains des Maitres-armuriers  et du coup, devenus des machines de deux mètres pratiquement indestructibles dotées de joyaux technologiques, les sommets  de la connaissance scientifique en matière de nano-armes à contrôle psychique.

 

-      Présentez vous, leur dit le Général Ashir en commençant par le premier soldat sur la gauche.

 

-   "   Jalal  Respley.mon Général, Expédieur Major .matricule 218 A. 50 ans.

-   "   Gum Gandharva, mon Général, Pionnier Chef, matricule 1029 C. 53 ans

-   "   Yoon  Bensheim, mon Général, Optione, matricule 3201 C 61 ans

-   "   Jan Lukap, mon Général, Princep, matricule 717 B, 49 ans

-   "   Claus Crauhal, mon Général, Expéditeur Major, matricule 1654, 58 ans  

-   "   Mashem Thés, mon Général, Tesserarius, matricule 1946, 55 ans.

 

Ces six hommes machines allaient partir à l’assaut du Dôme, la Quête de leur vie, ce pourquoi ils étaient nés et que leur vie avait été programmée.

 

Ils firent les soixante km qui les séparaient du Dôme  en trente minutes. Se posèrent au sol sur le bord de la paroi incurvée dont ils ne voyaient pas le sommet, écrasés par le gigantisme de cette construction.

Ils enclenchèrent leur dispositif d’anti gravité et, par des minces jets d’air qui les orientaient ou les propulsaient, ils s’élevèrent, l’un au dessus de l’autre  comme des pions sur une échelle invisible.

Puis lorsqu’ils furent stabilisés, le premier en bas à deux mètres au dessus du sol, le dernier en haut à soixante mètres, ils commencèrent à faire le tour du Dôme en inspectant la paroi afin de découvrir une entrée.

 

Ils trouvèrent une entrée.......!

 

 

Livre IVème de Joachim .

23ème Chant d'Altra.

 

 

48  Jamide 4042 - 16 heures 30 minutes

 

Dans le campement, le Général Ashir assis au milieu de ses officiers, contemplait fixement sur la table de réunion  un disque brillant  de deux centimètres, ultra fin, il savait que si ce disque était là, c’est que le commando des six hommes machines, envoyé vers le dôme ne reviendrait pas.

 

Cette pièce était le Maitre synapse, cœur et diamant technologique de toute opération militaire. Il évoluait  en parallèle de l’action dans le premier rideau dimensionnel de notre univers T1, en perpétuel équilibre spatio-temporel à la limite de la bascule dans l’univers immédiatement parallèle, T2.

 

Il était le miroir-calque des hommes et de toute l’action.

 

Proteus engagea le disque dans l’extension mobile du Mnémo Central. Immédiatement l’air vibra comme un voilage sous le vent et  les six hommes machines apparurent, tailles réelles, au garde à vous, au milieu de la pièce, dans le même ordre qu’ils avaient quand ils s’étaient présentés au Général Ashir quelques heures plus tôt.....

 

Ashir regarda Proteus et d’un coup de menton l’invita à commencer le débriefing des Hommes.

Proteus toucha de la main l’épaule du premier à gauche, Jalal Respley.

 

-« Jalal  Respley.mon Général, Lieutenant Expéditeur Major .matricule 218 A. 50 ans. À vos ordres mon général.

-« Données de vie ?

-« Naissance le 18 Hebi 3990 à Dakrama, décès le  47  Jamide 4042 à 21h16, il y a 8 heures mon général.

-« Circonstances du décès ?

 

-« Nous suivions la paroi du Dôme depuis 47 minutes, j’étais à 82 mètres de hauteur et à la vitesse était de 22 km/h .

Mes lentilles orbitales chamléon zoomaient en permanence à 280°  lorsque j’aperçu sur la paroi,  cent treize  mètres plus haut devant moi une ouverture rectangulaire. Je signalais immédiatement le fait à mes hommes ,qu’ils se regroupent en formation trapèze autour de l’orifice, deux au-dessus de part et d’autre , deux même position et en dessous .

Je pris Gum Gandharva le pionnier-chef avec moi et nous entrâmes tous les deux dans ce tunnel large de cinq mètres et haut de dix . La consigne donnée au reste du commando était le contact permanent avec nous , protection active sur l’extérieur, action en appui  de deux hommes à l’intérieur si je le demandais .

 

Après avoir progressé de deux cent vingt mètres en ventral suspenssionaire à un mètre du sol  notre vitesse s’accéléra et passa de 4 à 8 km/h puis à 30, les freins-pulseur  fonctionnaient au maximum mais notre vitesse augmenta jusqu’à atteindre 280 km/h ,les parois du tunnel étaient devenus invisibles quand tout d’un coup nous retrouvâmes plaqués contre une paroi dressée au milieu du tunnel, elle était percée de trous de 20 cm de diamètre , nous continuions à être poussés mais au bout de quelques secondes les indicateurs nous ont appris que nous étions également aspirés .

 

Gum Gandharva était plaqué la tète en bas face contre un trou. nos nano-réparateurs étaient entrés en action et , réparait nos blessures ,injectait les différentes drogues nous permettant de ne pas sentir nos blessures, notre armure s’auto- reformait aux endroits ou elle s’était déformée par la puissance de l’aspiration , je regardais le casque de Gum et j’eu la sensation visuelle que le casque de son armure passait à travers le trou de la paroi-tamis.

Moi-même , mon coude gauche et mon genou gauche se déformait sous la puissance de la succion des trous et insensiblement mon armure se déformait et était en train de passer à travers les ouvertures du tamis .

Ma centrale réparatrice fonctionnait au maximum ,les injection de Nanos capsules médicamenteuse entraient dans mes veines en permanence .

 

Toutes les alarmes de mon armures étaient au maximum, je réalisais tout à coup que Gum avait disparu, deux mètres et 140 kg d’armure humaine était passés à travers quatre trous de vingt centimètres, aspirés par une succion gigantesque.

 

Moi-même je n’avais plus de jambe gauche et le bassin métallique de mon armure ne se réparait plus, il se tordait sur lui- même pour épouser la forme du trou par lequel il était en train de passer , les injections permanentes d’amphétamines anxiolytiques m’empêchait de ressentir la moindre douleur, mon armure remplissait correctement son rôle d’auto- régénération des tissus , mais je n’avais plus que 40 % de mon corps qui existait , les vérificateurs anatomiques me le confirmait.

 

J’ai cessé d’exister précisément à 21h16. Le pionnier chef Gum Gandharva lui, a cessé d’existé à 20h58.

Terminé mon Général.

 

Proteus regarda Ashir sans un mot, tourna la tète et toucha l’épaule immatérielle de Claus Crauhal, l’Expéditeur Major, second du commando, adjoint de Jalal Respley.

 

-« Claus Crauhal, mon Général, Expéditeur Major, matricule 1654, 58 ans À vos ordres mon général.

-«  Données de vie ?

-« Naissance le 67 Ouja 3984 à Athènes, décès le  47 Jamide 4042 à 21h50, il y 6h22 mon Général

-« Circonstances du décès ?

 

 

-« Avec le Princep Jan Lukap, et l’Optione Yoon  Bensheim, nous sommes entrés immédiatement dans le tunnel dès que nous avons perdu le contact quantique avec Jalal et Gum.

Immédiatement les parois gauche et droite se sont rapprochées l’une de l’autre, nous avons accéléré en poussant 8 G en linéaire soit 980 km/h, j’ai entendu dans mes écouteurs deux hurlements au moment ou le tunnel se finissait et que je débouchais dans une salle sphérique d’environ Trente mètres de diamètre.

 

Derrière moi le tunnel avait disparu, les parois s’étaient ressoudées engloutissant Jalal et Gum.

 

La pièce ou j’étais ne possédait aucune ouverture, la paroi était lisse et mate. Je me laissais en sustentation au milieu de la pièce en évitant  de me rapprocher des parois, je tournais lentement sur moi-même en examinant le volume ou j’étais avec mes sondes otolasiques.

Tout à coup, le détecteur de température m’indiqua une élévation de température à l’intérieur de mon armure, une analyse rapide me montra qu’il s’agissait de toutes les parties en métal de mon équipement qui s’échauffait.

 

Un mécanisme de défense dans le Dôme était en train de faire monter en température tout ce qui n'était pas tissu vivant . Que ce soit du métal pur ou des alliages ,une forme d'onde provoquait une agitation moléculaire sur tout ce qui n'était pas cellulaire , je compris immédiatement que c'était fini pour moi, je n'avais aucune chance de m'en sortir, j'étais piégé..

 

 

 

En une minute je dus me poser sur le sol et  enlever rapidement mon équipement pour éviter de bruler dedans. Les brulures continuaient à présent sous ma peau, tous les nanos-processeurs implantés dans mon corps étaient en train de fondre sous l’effet de la température, la douleur était insoutenable, puis ce furent  mes implants cervicaux qui se mirent à grésiller et fondre dans le lobe pariétal court-circuitant  immédiatement mes fonctions vitales .

 

J’ai cessé de vivre à 21 h 50 , terminé mon Général.

 

 

Le Dome .

Proteus se tourna vers le dernier guerrier holographique, Mashem Thés, et lui frôla l’épaule. Rien ne se passa. Proteus recommença en gardant sa main appuyée sur l’épaule de Mashem, toujours rien !

 

Alors que le soldat aurait du réagir en se présentant et en répondant aux questions de Proteus, il gardait une position immobile, figé dans un garde-à-vous de statue ;

 

Ashir s’écria:

 

-« Mais que se passe-t-il, c’est impossible qu’il ne réagisse pas, le système ne peut pas être défectueux ? Proteus appelez le responsable du Mnémo central !

 

La réponse du spécialiste leur parvint presqu’instantanément :

 

-« Aucune panne mon Général, zéro menace dans tout le système, toutes les connexions sont excellentes, les processeurs du maitre Synapse sont parfaits. Tout fonctionne, seulement.... Mashem Thés n’existe plus, il n’a jamais existé pour le Maitre Synapse, il n’est ni vivant ni mort, il n’est plus dans notre univers. L’hypothèse donnée par l’analyseur quantique et qu’il se trouve dans une dimension N, dimension n’appartenant pas à notre trame d’univers qui comporte trois Téra de couloirs dimensionnels. Impossible de le localiser !

 

 

 

 

Livre Vème de Joachim .

24ème Chant d'Altra.

 

Je ne sais pas ou je suis....

Je ne vois plus la paroi du Dôme....

Je suis dans une pièce très longue comme un large couloir, et haute de plafond, les murs sont éclairés d’espace en espace par des colonnes bleues.

Mes équipiers ne sont plus là...je suis seul

 

Aucun bruit dans mon casque, même pas les données vocales du Maitre Synapse, aucune icône de mesure devant mes yeux sur la visière de mon casque, le silence est angoissant, ouaté, compact...

 

Je ne dois pas céder à la panique, je me fais une série de questions réponses pour calmer le jeu de mes émotions...

 

-Comment t'appelles-tu ?

-Mashem Thés

-Quel âge as-tu

-55 ans.

-Tu es né ou et date de naissance ?

-Né à Paris le 16 Decam 3985 

-Ton grade  et matricule?

-Tesserarius, matricule 1946,

-Le nom de ton supérieur ?

-Général Ashir 

-Ta mission ?

-Investir le Dôme et nous en rendre maitre, ce sont les ordres.

 

Je respire plus calmement ,ma fréquence cardiaque est de 80 par minute ,bon, alors ,ou suis-je ,qu'est ce que je fais ,j'avance ? je reviens sur mes pas? je ne sais mème pas par ou je suis arrivé ici....!

 

Soyons logique , je vais dans le sens vers lequel je suis tourné, en face de moi .

 

Soudain une voix jaillit dans ma tète, claire et proche !

 

-" Avancez,n'ayez pas peur , ne craignez rien...

 

Le Dome .

 

-"Allez, encore quelques pas, vous êtes arrivé, je vous attends !

 

Encore quelques pas, il en parle à son aise celui qui me le dit... tous mes muscles sont tendus, je suis aux aguets, tous mes sens ouverts au maximum guettant la moindre anomalie visuelle.

 

Qu'est ce que je vais découvrir ....et qui me parle !

 

J'arrive à l'entrée d'une immense salle circulaire, je continue d'avancer en regardant autour de moi, la lumière que je voyais était bien celle du jour qui rentre à flot par des immenses baies vitrées.

 

Je m'approche de l'une d’elles, j'en ai le souffle coupé, à mes pieds, sous mes yeux, s'étend le désert....

 

Le Hoggar est là , devant moi, son sable ocre a pris une teinte rougeâtre , le soleil est couchant , je suis rentré dans le Dôme ce matin à 10h , le soleil éclatait sur nos tètes et là il se couche...le temps s'est replié sur lui-même pendant que je cherchais mon chemin dans le Dôme.

 

Je suis pétrifié, par le spectacle au dehors et par le poids du temps qui s'est arrêté sur moi, je me sens lourd, comme si j'étais arrivé au bout de ma quête...

 

 

 

 

 

Le Dome .

Livre VIème de Joachim .

25ème Chant d'Altra.

La rencontre

 

 

-"C'est beau n'est-ce pas ?

 

Je me retourne d'un bond , mon coeur a sauté dans ma poitrine , devant moi il y a un homme,grand ,brun, des yeux noirs, les traits durs ,il ne dégage rien d'hostile pourtant , il fait sûr de lui , un bloc en manteau de cuir épais .... 

 

Le Dome .

 

-"Qui êtes vous ? 

 

C'est les seuls mots qui arrivent à sortir de ma bouche , je le regarde intensément , je sens que c'est lui qui dirige le jeu des évènements maintenant , qui va décider de mon sort , même si  j'ai toutes mes armes , j'ai la certitude qu'elles ne vont me servir à rien , trop de puissance , trop de magnétisme se dégagent de toute sa personne et puis.... il est en terrain connu , il est chez lui!

 

.-"Qui êtes-vous ? répétais-je

 

L'homme esquissa une sorte de sourire et tourna sur lui -mème , il se dirigea vers un vaste bureau entièrement vide qui se trouvait à un bout de la pièce , il s'assit , croisa ses mains sous son menton et me dit:

 

-" Venez vous asseoir ici, en face de moi, qui suis-je ? vous devez vous en doutez ...

 

Je suis le locataire de ce dôme, j'y habite , j'y vis , j'y règne....je suis l'unique habitant de ce dôme , unique habitant humain bien entendu ,car j'ai à ma disposition une équipe de plusieurs dizaines  de Bio-androïdes qui assurent ici tous les services nécessaires du quotidien et évitent que je me sente trop seul , d'ailleurs deux sont mes sosies parfaits , c'est idéal pour se réunir et réfléchir , je plaisante....ils ont tous un QI de plus de 300 sur votre échelle humaine...

 

 

 

J'ai repris mon calme ,tout mon self-controle, je n'oublie pas ma mission,je dois le neutraliser et prendre possession du Dôme, tout en changeant de position sur mon siège de manière à pouvoir avoir à mes armes à portée de main et pouvoir les utiliser, je lui demande : 

 

-" Mais ou est-on ici, c'est quoi ce Dôme , vous servez à quoi? 

 

Il me fixe dans les yeux ,se lève , va vers la baie vitrée la plus proche en me disant:

 

-"Ah ,enfin nous y voila, vous posez la bonne question ! 

 

Il vient de me tourner le dos , c'est le moment ou jamais , je bondis de mon fauteuil ,mes deux pistolets thermiques sont déjà dans mes mains ,je le tiens en joue il est à cinq mètres de moi et me regarde , pas un muscle de son visage ne bouge , c'est un bloc qui me fixe , je lui dis :

 

-"Maintenant levez les mains et posez les sur votre tète , revenez vous asseoir , et attention ,pas un geste de trop ou je commence par vous fracasser un genou pour vous passer l'envie de faire le héros , vous allez répondre à mes questions puis vous nous ferez sortir , je vous ramène à notre camp , là aussi ,il y a beaucoup de personnes qui veulent en savoir plus sur le Dôme et sur vous .

 

Il ne bouge pas d'un centimètre , ne lève pas les mains , me regarde avec un drole de sourire sur la figure .Il s'avance vers moi et me dit:

 

-"Tirez , mais tirez donc, enfin essayez ,vos armes ne fonctionnent  pas ici , allez-y je vous dis , vous allez beaucoup distraire mon équipe , mes deux '' jumeaux'' sont curieux de voir cela , n'est-ce pas Platon et Zeus ?

 

Je ne les avais pas vu entrer ni entendu venir les deux sosies du Maître du dôme .

 

Ils sont dans mon dos à dix mètres , je presse simultanément les deux détentes de mes armes ,il ne se passe rien , que le clac du contact et rien , mes armes sont neutralisées , je presse plusieurs fois , rien, rien ne se passe ...je suis à leur merci !! Je jette mes armes en direction de l'inconnu qui s'est approché , mes armes tombent à ses pieds sans le toucher...un écran de protection...il ne manquait plus que ça , je suis fichu ,tout est vraiment perdu pour moi....

 

L'inconnu se rapproche encore , à me toucher presque il me regarde encore au fond des yeux , me prends par le bras et me dit: 

 

-"Venez , allez ,suivez moi, nous n'avons plus beaucoup de temps pour régler les détails qui nous restent à voir, Platon, Zeus, venez avec nous , je vais , enfin, nous allons, avoir besoin de vous ...

 

Nous traversons toute la salle ,passons par une porte qui s'est escamotée automatiquement devant nous et entrons dans une salle immense avec une passerelle circulaire en son centre , entourant une sphère de verre coiffée d'une cheminée cylindrique qui sort par le plafond ouvert de la salle , tout baigne dans une clarté bleue .

 

 

 

 

Le Dome .

Je sens confusément que le dénouement approche, mais quel dénouement ? et pour qui ? Je voudrais tant savoir contre quoi nous nous sommes battus et pourquoi....! Tout mon corps est tendu.

 

Tant d'hommes , tant de générations de guerriers ont perdu la vie en se fracassant contre le Dôme , en ne revenant jamais pour dire ce qu'ils ont vus, ce qu'ils ont trouvé...personne n'est jamais revenu de cet enfer et moi je suis là ,vivant, à me poser des questions , mais à quoi sert ma présence ? à une expérience dont je vais être le cobaye ? ça me fait trembler au fond de moi-mème , j'ai la bouche sèche ....

 

 

Dans le silence de la salle j'entends un bruit feutré derrière moi, la porte vient de se refermer.

 

L'homme s'active devant des tableaux de controle , ses deux jumeaux l'encadrent , l'un le seconde l'autre ,se retourne de temps à autre pour me regarder.

 

 

-" Vous ne m'avez toujours pas dit comment vous vous appeliez ?

 

-"Appelez-moi Jack , et ici vous êtes à Rhodes.

 

-" Vous allez me tuer comme vous avez tué mon père et avant lui son père !Mais dites-le Bon Dieu !!

 

-" Humm... Je ne crois pas l'avoir fait ....de quelles expéditions faisaient-ils partie ?

 

-"Mon père a participé à l'expédition de l'année 3992 et son père à celle de 3932 , mais vous ne devez plus vous en souvenir , vous avez tué tellement de monde ,depuis des millénaires ! Vous aimez ça hein, tuer tout ce qui vous approche !

 

Jack pianota sur un clavier de computer puis se retourna vers moi et me dit :

 

-"Non mon cher Mashem , ce n'est pas moi qui les a tués , ni l'un ni l'autre , en 3992, il y a 50 ans je n'étais pas encore à cette place , c'était Robert , Robert 58, et pour votre grand-père en 3932 ,il y a 110 ans, c'était Michel , Michel 57....vous commencez à comprendre ?

Je suis Jack , Jack 59 et lorsque je vais disparaitre dans quelques heures ,vous deviendrez Mashem 60 . Le soixantième maitre de Rhodes.

 

Lorsque nous aurons terminé cette conversation , je vous quitterai et je quitterai Rhodes définitivement . Platon m'accompagnera et c'est lui qui se chargera de ma disparition, il est programmé dans ce sens .

 

Vous allez prendre ma place.

 

Inutile de chercher à quitter Rhodes , pendant la première année tout le dôme sera refermé sur lui-mème . Platon et Zeus deviendront vos compagnons et jours après jours vous feront connaitre l'étendue de votre domaine et vous apprendront à en connaitre tous les mystères. Vous découvrirez également au fur et à mesure ,tous les Bio-androïdes qui ''vivent'' ici et qui sont à votre service et au service de Rhodes .

 

D'ici quelques mois vous n'aurez plus jamais envie de quitter ces lieux . Platon et Zeus, lorsque votre intégration sera pratiquement terminée ,subiront une transformation plastico-neurobiologique afin d'être vos doubles parfaits , vous vous sentirez moins seul....

 

Vous apprendrez qui a bâti Rhodes et qu'elle sera la durée de son existence .

 

Le jour ou sur terre les hommes et leurs nations auront définitivement bannis la violence pour se consacrer au développement du bonheur et de la paix , Rhodes n'aura plus de raison d'exister et, le maitre qu'il y aura ici, à notre place, saura ce qu'il doit faire pour que Rhodes disparaisse de la surface de ce désert ;

 

En attendant , tant que les guerres et les conflits ne seront pas éradiqués de la surface de la terre , Rhodes restera debout ,pour focaliser la haine des hommes en un seul point du globe . Ainsi toute leur colère converge sur un seul lieu , Rhodes .

 

Rhodes ,en existant ,évite des millions de morts dans des conflits internationaux . Tant que l'homme aura besoin d'un ennemi ,nous serons la pour être cet ennemi qu'il ne peut abattre .

 

Quand il se détournera de nous et se dirigera vers d'autres buts plus élevés, plus spirituels , ayant compris l'inutilité de ses raids sur ce dôme, nous attendrons quelques décennies puis nous disparaitrons.

 

Notre tâche sera terminée....

 

 

 

Le Dome .

Livre VIIème de Joachim .

26ème Chant d'Altra.

L'ère de Mashem

 

Jack 59 , ferma l'écran du computer , se retourna , me dit :

 

- " Adieu , prenez soin de Rhôdes , prenez soin des Hommes , et lorsque le moment sera venu ,sélectionnez avec soin notre successeur ; que notre mission continue ...

 

Je le vis s'éloigner ,sortir de la pièce avec Zeus, c'était fini , j'étais seul .

 

Déja Platon s'approchait de moi en me disant avec un mince sourire sur son visage de Jack :

 

- " Vous venez Mashem ? vous allez déja revétir d'autres vètements, plus confortables pour vivre ici ,et je vais vous montrer la piscine , puis vous me direz qu'elles sont vos préférences en matière de repas.....nous avons beaucoup à apprendre l'un de l'autre, et nous avons tout le temps devant nous maintenant ......

 

 

Seul face au monde....

Seul face au monde....

 

FIN

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

morsli 08/12/2016 20:11

P.S : j'ai oublié de vous remercier pour le lien sur les ovnis 1945.Très intéressant.

morsli 08/12/2016 20:08

Chose promise, chose due, je suis venu vous lire dès que j'ai eu du temps libre.J'ai eu du plaisir à vous lire et je ne sais si les revues comme Galaxie par exemple existent encore, mais votre nouvelle aurait pu être proposée.Un petit reproche (mais comment faire autrement ?) : réduire au maximum le vocabulaire technique, mais sincèrement, la base est bonne et il émane une certaine grandeur de ce texte.Bonne soirée.

Michel 09/12/2016 11:21

Merci du commentaire Morsli,
Vous avez vu juste, j'aurais du utiliser moins de termes techniques , ma première lectrice me l'avait dit (mon épouse...) je crois que que j'ai été déformé par les lectures de ''Hypérion'' ''La chute d'Hypérion'' et les autres comme Illium , car Dan Simmons est un de mes auteurs préférés et il nous plonge immédiatement dans un autre monde en utilisant énormément de termes qui n'existent pas encore dans notre vocabulaire ...
Merci encore
Michel

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents